Aigle: caractéristiques de cet oiseau prédateur

L’aigle est un oiseau majestueux, élégant, fascinant mais il est aussi un prédateur agressif et menaçant.

Cet oiseau de proie est un grand prédateur carnivore, planeur diurne, qui possède des pattes puissantes et de griffes longues et courbes qui lui permettent de saisir ses proies, et grâce à sa vue perçante il est capable de les repérer à distance.

Situé en tête de la chaîne alimentaire, l’aigle concentre dans son organisme de nombreux polluants, par exemple pesticides ou métaux lourds. Comme d’autres prédateurs et nécrophages, il est fréquemment victime d’intoxication par le plomb (saturnisme aviaire) notamment quand il ingère des grenailles de plomb utilisées dans les cartouches de chasse ou de ball-trap. Ces métaux présentent une toxicité élevée: puisque ils sont toxiques et non biodégradables, représentent la cause de la pollution des sols, des intoxications de la faune sauvage, et  par conséquent  ils mettent en danger la santé humaine.

Les caractéristiques générales des aigles, avec des différences pour chaque espèce, sont celles des Accipitridés, une famille d’oiseaux qui rassembles les rapaces diurnes, exception faite pour les faucons qui appartiennent à la famille des Falconidés.

Selon diverses études, il existe en Afrique différentes espèces d’aigle, les plus connues pour leur caractéristiques particulières sont les espèces de l’Aigle bateleur, l’Aigle martial, l’Aigle huppé, l’Aigle botté, le Pygargue vocifère, appelé aussi Aigle pêcheur d’Afrique, et l’Aigle de Verreaux, connu comme Aigle noir d’Afrique. Voici leurs caractéristiques principales.

Aigle bateleur

C’est le caractère spectaculaire de ses parades nuptiales qui lui ont donné le nom d’Aigle bateleur, en fait, la taille réduite de sa queue lui permet de réaliser des acrobaties épatantes. La péculiarité de cet aigle, qui le rend facilement identifiable, concerne ses couleurs: son plumage est gris, son visage rouge-orangé, sa queue est rousse et sa tête noire.

L’aigle bateleur habite la savane africaine et les grandes plaines, mais il est également présent dans des zones ouvertes enrichies de quelques arbres, dont la présence est nécessaire à la nidification.

Il se nourrit exclusivement de petits mammifères, de reptiles et d’autres oiseaux; en raison de son régime alimentaire il n’est pas en danger de disparition.

Dans certaines régions du Sud de l’Afrique il est menacé par la chasse et les poisons, cependant, l’Union International de Conservation de la Nature (UICN) lui a reconnu le statut d’espèce de “Préoccupation mineure”, ce qui veut dire que l’Aigle bateleur n’est pas une espèce en danger d’extinction.

Aigle martial

l’Aigle martial est connu pour son agressivité, en fait il a pris ce nom parce qu’il est un redoutable prédateur, capable même d’attaquer un guépard pour lui voler sa proie.

Il habite les paysages de savane et de steppes africaines. La plus forte densité d’aigles martiaux se trouve au Zimbabwe, au Kenya et en Afrique du Sud.

Il est indentifiable sans trop de difficultés: ses pattes et sa poitrine sont blanches ponctuées de brun-noir, le reste du plumage est brun foncé.

L’aigle martial s’approche aux villages pour s’attaquer au bétail, pour cette raison est devenue une espèce quasi-menacée dans certaines parties d’Afrique: il est chassé par les habitants des villages, et en plus à cause de son faible taux de reproduction sa population a décru au cours des dernières années. l’Union International de Conservation de la Nature (UICN) lui a reconnu le statut d’espèce “En danger”.

Il existe une récente étude sur les causes du déclin de l’Aigle martial en Afrique du Sud.

Aigle huppé

Son plumage est brun foncé et il a une haute et large huppe verticale et triangulaire qui orne le sommet de sa tête, et qui lui donne son nom.

Il vit au Sud du Sahara. L’Aigle huppé est présent dans toutes les régions boisées surtout à proximité des cours d’eau.

Son alimentation est composée par tous les rongeurs, mais aussi aux oiseaux de petites taille font partie de ses proies, tout comme les reptiles et les insectes.

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature lui a reconnu le statut d’espèce de « Préoccupation mineure ». Une étude a révélé que la présence de l’Aigle huppé, parmi d’autres espèces de rapaces, est faible en dehors des aires protégées et ne semble se stabiliser que grâce aux efforts des parcs nationaux.

Pygargue vocifère

Le pygargue vocifère est une espèce exclusivement aquatique qui fréquente les abords des lacs, des grands fleuves, les marais et les côtes, et qui se nourrit de poisson, c’est exactement pour cette caractéristique qu’il est aussi appelé Aigle pêcheur d’Afrique.

L’Aigle est une espèce endémique de l’Afrique au sud du Sahara. Sa présence est importante sur les rives des grands lacs de l’Afrique Orientale.

Le pygargue vocifère est principalement piscivore mais il consomme également des rongeurs et des oiseaux d’eau tels que les cigognes, les ibis, les spatules, les foulques, les canards et les flamands. Il est aussi connu pour faire partie de la catégorie des charognards et pour voler les proies capturées par d’autres espèces.

Il est facilement identifiable en raison de son plumage: sa tête, sa poitrine et sa queue sont entièrement blanches, ainsi que son cou, tandis que son ventre et ses épaules sont châtains, et ses couvertures alaires sont noires.

L’ Aigle pêcheur d’Afrique est un oiseau très courant sur le continent africain et sa population n’est absolument pas menacée, en fait l’Union International de Conservation de la Nature (UICN) lui a reconnu le statut d’espèces de “Préoccupation mineure”.

aigle noir
© praveen-gorakala/unsplash

 

Aigle de Verreaux

L’aigle de Verreaux est aussi connu sous le nom d’Aigle noir d’Afrique, ce nom est dû au fait que l’ensemble de son plumage est d’un noir éclatant, hormis le bas du dos qui est blanc.

Il est présent dans la péninsule arabique, en Ethiopie et en Somalie, dans l’est de l’Afrique, du Kenya jusqu’en Afrique du Sud. Il fréquente les gorges des rivières, les saillies rocheuses, les collines et les montagnes, tout endroit où il peut trouver des hyracoïdes (damans des rochers), mammifères de taille moyenne qui constituent 90% de son alimentation, mais il chasse aussi des oiseaux et des reptiles. Cette espèce a un régime peu diversifié, ce qui pourrait menacer sa survie dès que manquerons les ressources en damans.

Malgré le risque que représente son mode d’alimentation, l’Aigle Noir ce n’est pas une espèce en danger. Il est même assez commun, notamment en Afrique du Sud, pour cette raison l’Union International de Conservation de la Nature (UICN) lui a reconnu le statut d’espèce de “Préoccupation mineure”.

 

 

à lire aussi:

→Le crocodile: tout savoir sur le plus grand reptile

→Comment les plantes purifient la maison

5 conseils pour éliminer les pesticides des fruits et légumes

 

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire