Bave d’escargot: sacrifice moderne au nom de la beauté eternelle

On parle de sacrifices animaux en époques lointaines, mais exploiter et torturer des escargots pour réaliser et vendre une crème de beauté  n’est pas un sacrifice de notre époque consumériste contemporaine?

La crème à la bave d’escargot est un produit à usage cosmétique constituée principalement de bave d’escargot. Cette substance est une sécrétion corporelle produite pas les escargots.

Elle est utile aux escargots parce qu’elle leur permet de se déplacer sur divers supports et de réparer la coquille du mollusque en cas de fissure. Mais selon les études scientifiques menées par les êtres humains, la bave d’escargot contient de nombreux nutriments et actifs qui font d’elle un excellent allié beauté.

La bave d’escargot est parfaite pour prendre soin de la peau humaine

De nombreuses personnes se servent de la bave d’escargot à l’état pur, mais pour ceux qui sont plus réticentes, ont été créés des crèmes à base de bave d’escargot, car l’aspect et la texture de cette substance sont bien différents à l’état pur.

La bave d’escargot possède une action raffermissante, assouplissante, cicatrisante qui donne à la peau tonicité et luminosité. Elle est considérée un excellent anti-rides.

Selon plusieurs études scientifiques, elle renfermerait de nombreux actifs qui permettraient de résoudre de nombreux problèmes de santé et de peau. Elle contient du collagène et de l’élastine, qui agissent en synergie pour soutenir les tissus et ainsi ralentir le vieillissement de la peau. Le collagène est une protéine retrouvée naturellement au niveau de la peau et qui soutient le tissu conjonctif, on peut la retrouver aussi dans le blanc d’œuf.

Un autre constituant de la bave d’escargot, l’allantoïne, qui a un effet cicatrisant et permet d’éliminer les cellules mortes de la peau et de favoriser le renouvellement cellulaire.

Cette substance contient également de nombreuses vitamines telles que la vitamine E, un anti-oxydant qui permet de réduire l’inflammation tout en favorisant l’hydratation de la peau.

Comment est-elle extraite la bave d’escargot?

Pour extraire la bave d’escargot, certains laboratoires utilisent une solution à base de chlorure de sodium. L’opération consiste à mélanger 5 à 10 grammes de sel avec de l’eau préalablement portée à l’ébullition. Les escargots sont placés par la suite dans un contenant en plastique. L’expert disperse la solution sur les parois pour créer un effet de pluie et inciter les escargot à bouger. Ils suivront ces traces d’eau et les mucus sortent au fur et à mesure de leurs mouvements.

D’autres laboratoires préfèrent utiliser une décharge électrique pour recueillir la bave d’escargot. Utilisé dans certaines exploitation en Amérique du Sud, ce procédé est non conforme aux règlements européen et représente une atteinte à la vie des escargot.

Un autre procédé est le « dégorgement », c’est à dire que certaines laboratoires utilisent des paniers rotatifs selon le procédé de la centrifugeuse pour extraire le mucus d’escargot. Ces méthodes sont opposées au respect de l’animal.

J’ai envie de dire: tout ça pour ça?

Souvenons nous du livre Culture et éthique, du médecin Albert Schweitzer, écrit en 1923, où on trouve la magnifique phrase

je suis une vie qui veut vivre, au milieu d’autres vies qui veulent vivre

Est-il vraiment nécessaire de faire subir des chocs électriques et le  » dégorgement » aux escargots pour réaliser et vendre une crème de beauté, quand il existe des remèdes naturels contre les rides et les problèmes de peau?

A mon avis il n’est pas nécessaire, mais au contraire inutile et affreux: il existe déjà l’huile végétale de rose musquée, ou de géranium, aux propriétés hydratantes et cicatrisantes; pour tous types de peau, pour la peau jeune et pour la peau mature, il existe des crèmes aux huiles essentielles et végétales naturelles et crueltyfree (qui n’ont pas été testées sur les animaux et où les animaux ne sont pas impliqués dans leur production), pourquoi infliger une telle souffrance aux escargots quand on a déjà ce qu’il nous faut en nature et en commerce pour prendre soin de notre peau?

 

à lire aussi:

→14 huiles essentielles parmi les plus célèbres – Petite guide

→Faire soi-même un déodorant naturel super efficace: voici comment!

→Blanc d’œuf: remède naturel contre les rides

→Spécisme et antispécisme: 2 définitions simples

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire