Biodiversité: comment sauver les primates du Gabon

La biodiversité est un enjeu international, nous sommes tous concernés. Au Gabon il existe une association créée en 2019, Save Gabon’s Primates (Sauve les primates du Gabon), dédiée à la sauvegarde des primates, espèce en danger d’extinction, qui a ouvert récemment une antenne européenne en France, à Lyon, pour la collecte de fonds et la densification des échanges internationaux.

Sauvons la biodiversité

Le territoire du Gabon est recouvert 80% de forêts, et indissociables de ces forêts, sont les singes et grands singes du pays, en danger de disparition, menace contre laquelle l’association Save Gabon’s Primates lutte avec beaucoup de détermination. Le Gabon est très sensible à la sauvegarde de son environnement naturel et de sa biodiversité, ses mesures de lutte contre la déforestation lui ont valu une reconnaissance et des récompenses par des fonds internationaux.

L’antenne française de l’association Save Gabon’s Primates a été créée pour améliorer les échanges internationaux, réaliser des projets et faciliter les collectes de fonds.

L’association Save Gabon’s Primates est jumelée avec l’association musicale Banana-Box, basée à Lyon, qui compose et partage des playlists musicales et veut s’investir dans la cause animale, et comme Save Gabon’s Primates tient à célébrer chaque victoire, l’ouverture de l’antenne française est une bonne nouvelle à célébrer en musique.

Save Gabon’s Primates est une association de protection de l’environnement œuvrant surtout pour les primates. Elle a été fondée en 2019 par le Dr vétérinaire Barthélémy Ngoubangoye, actuel Chef de service de Primatologie du Centre Interdisciplinaire de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF), au sein du Centre De Primatologie (CDP).

L’association est composée de professionnels bénévoles: vétérinaires, animaliers, écologues, éthologues, socio-anthropologues, chercheuses et chercheurs.

Les missions pour sauver la biodiversité au Gabon

L’association Save Gabon’s Primates soutient la conservation d’espèces et s’engage dans une démarche de réhabilitation des primates détenus illégalement par des particuliers et qui transitent par le Centre De Primatologie pour leurs quarantaine et tests sanitaires.

Les missions de l’association sont:

  • Le bien-être animal
  • La réhabilitation
  • La conservation d’espèces

Les pensionnaires actuels du Centre De Primatologie sont des singes et grands singes, anciens animaux de laboratoire ou espèces retirées de
leur environnement, ou des orphelins victimes du braconnage ou individus qui ont été détenus illégalement en captivité.

Pour remplir ses missions, l’équipe de professionnels bénévoles, se base sur l’observation du comportement des primates, tout en étant à l’écoute de leurs besoins. L’équipe encourage les comportements de recherche de nourriture des primates pour les préparer à leur réhabilitation dans un parc protégé.
Le but de la réhabilitation de ces espèces est celui de les réintroduire dans leur environnement naturel, et après la réintroduction, veiller à leur conservation, par le biais de contrôles sanitaires, et à travers la sensibilisation des acteurs de la recherche médicale à propos de la nécessité éthique d’arrêter l’expérimentation biomédicale, et du grand public sur la législation réglementant la chasse, la détention et la vente de primates au Gabon.

Les moyens de sensibilisation de l’association sont les réunions au CDP, réunions d’information où les professionnels sont invités à se rendre une fois par mois et aussi toutes les personnes qui le souhaitent; la sensibilisation dans les écoles, et la vulgarisations d’articles scientifiques dirigés vers le grand public par le biais des réseaux sociaux, pour sensibiliser un public national et international à la nécessité de la conservation d’espèces, car la destinée de l’être humain est liée à la nature, à la biodiversité, à l’exploitation des terres, des forêts, des espèces animales et florales: si la biodiversité est menacée, l’être humain aussi.

 

à lire aussi:

→Le parc des gorilles en RDC est menacé par l’exploitation pétrolière

→Quelle sera la température maximale dans les prochaines années?

→L’arbre: pourquoi est-il important pour la planète?

→Climat: record d’émissions mondiales de CO2 en 2023

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire