Qu’est ce que le chamanisme? Tout savoir sur cette pratique ancestrale

Le chamanisme est une forme de médiation entre les êtres humains et les esprits. Les chamans intercèdent auprès des esprits en interdépendance avec la communauté qui les reconnaît comme  intermédiaires entre les êtres humains et les esprits de la nature.

Le mot chamanisme relie cette pratique aux sociétés traditionnelles sibériennes, mais ses pratiques se retrouvent chez de nombreux peuples dans le monde, pour cette raison le chamanisme présente un caractère d’universalité: les chamans sont particulièrement communs parmi les peuples de l’Arctique, les Indiens d’Amérique, les Aborigènes australiens et les groupes africains, tels que les San, qui ont conservé leurs cultures traditionnelles jusqu’au 20ème siècle.

Cette pratique se base sur la compréhension du monde par des expériences spirituelles ou symboliques. On la trouve souvent en conjonction avec l’animisme, un système de croyance dans lequel le monde abrite des êtres spirituels qui peuvent aider ou entraver les efforts humains.

Des études scientifiques considèrent qu’il s’agit d’une pratique qui implique que le chaman atteigne des états de conscience modifiés afin de percevoir et d’interagir avec le monde spirituel et afin de canaliser les énergies présentes dans ce monde dans le but de servir sa communauté.

Beaucoup d’anthropologues et de spécialistes des phénomènes religieux se sont intéressés au chamanisme. Des chercheurs en sciences cognitives étudient le chamanisme et le phénomène de transe, qui est un état modifié de conscience impliquant le vécu d’une division ou multiplication de personnalité, il est en effet le phénomène qui permet au chaman d’entrer en contact avec les esprits de la nature.

L’essence du chamanisme ne réside pas dans le phénomène général, mais dans des notions, des actions et des objets spécifiques, vêtements, accessoires et rites spéciaux liés à la transe.

Caractéristique du chamanisme

Un chaman est  reconnu en tant que tel pour certaines caractéristiques mentales, telles qu’une personnalité intuitive, sensible, excentrique, qui peuvent être accompagnées d’un défaut physique, tel qu’une boiterie.

On pense que les chamans sont aidés par un être spirituel actif et un esprit gardien passif qui se présentent sous forme d’animal ou d’une personne.

Les capacités exceptionnelles et le rôle social conséquent du chaman résultent d’un choix fait par un ou plusieurs êtres surnaturels.

En transe le chaman utilise certains objets tels qu’un tambour, un pilon, un couvre-chef, une robe, un hochet en métal, un miroir et un bâton. Les matériaux et les formes spécifiques de ces instruments servent à identifier les types et les espèces du chamanisme et suivre leur développement.

Rôle social du chamanisme

Le chaman a une autorité reconnue par le peuple parce qu’il communique avec les esprits et ses actions peuvent aider le peuple, lui apporter des bénéfices, mais le chaman qui est en contact avec les esprits du Monde Inférieur, les  » esprit méchants « , est très alarmant.

Le chaman ne peut pas aller à la chasse et à la pêche et ne peut pas participer à un travail productif, il doit être soutenu par la communauté, qui considère son activité nécessaire pour son bienêtre. L’autorité sociale du chaman se manifeste à travers les honneurs qui lui sont décernés et la pratique de toujours lui donner la meilleure nourriture.

Le chaman acquiert sa profession par héritage, instruction, appel intérieur ou vocation.

Selon la littérature sur le sujet et l’expérience des chercheurs sur le terrain, personne ne s’aventure volontairement dans le rôle de chaman, et un candidat n’a pas le temps d’étudier le rôle. Une telle étude, cependant, n’est pas nécessaire, car ceux qui sont nés dans une culture avec des croyances chamaniques les connaissent à fond, et lorsque l’appel arrive, le futur chaman peut apprendre des pratiques spécifiques en observant de près les chamans actifs, y compris les techniques de transe.

Tâches de base d’un chaman

Le chaman a des tâches propres à son « métier », il doit connaître et répondre aux besoins des êtres humains qui se tournent vers lui parce qu’ils ont des capacités limités par rapport à ses capacités spéciales.  Parmi ses tâches:

  • prévoir des événements lointains dans le temps et l’espace
  • découvrir la place d’un animal perdu
  • prévoir les perspectives de pêche et de chasse
  • aider à augmenter le gain
  • guérisseur
  • accompagner les morts vers un autre monde

Il remplit toutes ces obligations en communiquant directement avec les esprits quand il le souhaite.

Il peut remplir ses obligations soit en communiquant avec les esprits, soit par la transe. Ce dernier a deux formes: les transes de possession, dans lesquelles le corps du chaman est possédé par l’esprit, et les transes errantes, dans lesquelles son âme part dans le royaume des esprits.

En transe errante, l’âme du chaman quitte son corps et cherche l’une des strates du monde. Après son réveil, il raconte ses expériences, où il a erré et avec qui il a parlé. Il y a aussi des cas où la possession et l’errance se combinent, comme lorsque l’esprit entre d’abord dans le chaman et conduit ensuite son âme dans le monde des êtres surnaturels.

Aujourd’hui, pratiquer le chamanisme signifie connaître la nature en soi, se tourner vers la sagesse de cette science ancestrale pour être en connexion avec la nature qui vit autour de nous et en nous, à travers un voyage à l’intérieur de nous-mêmes, à la découverte de notre force et spiritualité intérieure.

 

à lire aussi:

→Qu’est-ce que le vaudou? Poupées, aiguilles, rituels

→Serpent: les significations d’un symbole

→Les masques africains: histoire et signification d’un art tribal

 

 

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire