Comment faire de l’engrais végétalien et avoir du compostage biologique fait maison

Engrais 100% végétal fait maison: voici comment l’obtenir d’une manière simple, pratique, écologique et durable, réutilisant ce qui serait gaspillé et le transformant en nutriment pour les plantes. Cet article est destiné à vous qui aimez faire du jardinage et ne consommez rien d’origine animale, par respect de la vie des animaux.

En outre, on vous montrera plusieurs façons d’assembler un compost fait maison, à vous de choisir ce qui répond le mieux à vos besoins.

Réutiliser l’eau

Une façon de ne pas gaspiller est de réutiliser l’eau de cuisson des aliments pour l’arrosage des plantes, car elle peut servir d’engrais liquide.

Voici quelques exemples:

  • Lavage du ri
  • Cuisson des légumes, tant qu’il n’y a pas de sel ou d’huile
  • L’eau d’arrosage d’un pot de fleur

Réutiliser les aliments

Découvrez dans cette vidéo comment faire de l’engrais maison avec les pelures de banane:

Vous ne jetterez plus jamais des peaux de banane après avoir regardé cela – YouTube

Voici une recette de fabrication d’un engrais végétalien (100% végétal) plein de nutriments pour les plantes et très facile à faire avec les ingrédients suivants

  • 1 graine de citrouille, phosphore et source de magnésium
  • 1 noyau d’avocat coupé, qui fournira de l’azote au sol
  • 6 pelures de banane, contenant du potassium
  • 2 litres d’eau

Découvrez les 4 engrais naturels:

4 engrais naturels – YouTube

 

Méthodes de compostage fait maison et végétalien

Pour faire un compost en remaniant les restes de fruits et légumes en engrais, vous pouvez utiliser un pot en plastique, une bouteille, une boîte ou un seau, et vous faites de petits trous pour drainer le liquide de la décomposition des légumes, ensuite vous couvrez afin de ne pas attirer les mouches.

Voici quelques façons et conseils pour faire un compost fait maison:

Compostage avec un pot de yaourt

Un bon moyen, pour ceux qui n’ont pas beaucoup d’espace à la maison, et qui permet de produire une petite quantité d’engrais en réutilisant les restes de nourriture, c’est l’utilisation d’un petit pot, comme les pots de yaourt ou de crème.

Voici une façon simple et pratique pour créer un mini-compost avec deux pots de yaourt:

Matériaux:

2 pots

2 couvercles (garder les couvercles des pots)

1 crayon

1 paire de ciseaux

  1. Avec le crayon, limiter la zone du couvercle du pot qui sera coupé, faire une ouverture au milieu du couvercle.
  2. Percer plusieurs trous au fond du pot, le liquide coulera par l’ouverture faite dans le couvercle, directement dans le deuxième pot placé en dessous du premier.
  3. Avec ces pots, vous pouvez déjà utiliser le compost, puis ajouter la matière organique.
  4. Laissez le compost dans un endroit à l’abris de la pluie ou du soleil.
  5. Dans environ 3/ 4 mois, le compost sera prêt à l’emploi.

Compostage dans des bouteilles

Cette façon de composter est simple, pratique et idéale pour les petits espaces et peut être utilisée par ceux qui vivent en appartement.

Découvrez quels matériaux et étapes pour faire votre compost en miniature

Matériaux:

  • 2 bouteilles
  • Sable
  • Terre
  • Ciseaux
  • 1 clou mince pour percer le couvercle
  • 1 vieux bas en nylon ou poudre de café
  • Restes de nourriture (coquilles et légumes hachés, graines végétales et fruits écrasé)
  • L’eau pour adoucir le composé si nécessaire

Comment faire:

  1. Avec les ciseaux couper la première bouteille de sorte qu’il se transforme en entonnoir.
  2. Couper la deuxième bouteille pour obtenir un pot.
  3. Percer des petits trous dans le couvercle avec le clou.
  4. Ce couvercle doit être placé sur le bec de l’entonnoir.
  5. Mettre le sable au fond de la bouteille.
  6. Dans l’entonnoir placer une couche de sable et ajouter une couche de terre, puis ajouter les restes de légumes et couvrir d’une autre couche de terre.
  7. Assembler le compost, en plaçant l’entonnoir sur la bouteille.
  8. Couvrez l’entonnoir d’un bas en nylon ou de poudre de café, pour éviter la mauvaise odeur et éloigner les insectes.
  9. Protégez le compost dans un endroit ombragé, aéré et à l’abri de la pluie.

Il faut environ 40 à 60 jours pour que l’engrais soit prêt.
Au fur et à mesure que la matière organique se décomposera, son volume diminuera, plus la quantité de matières organiques sera élevée, plus le rendement sera bon et la quantité d’engrais sera importante.
Un liquide coulera à travers le sable et le capuchon percé, dans le pot se mélangera avec le sable, ce mélange peut être utilisé comme engrais.
Ces instructions peuvent être adaptées à une bouteille d’eau minérale vide.

Compostage avec un seau de moyennes dimensions

Pour faire du compost végétal et fait maison, utilisez un seau en plastique de taille moyenne avec un couvercle.

  • Percer de petits trous dans le fond du seau, sur les côtés et sur le couvercle.
  • Placez une couche de terre au fond.
  • Au milieu ajouter les écorces de légumes, fruits, autres que les agrumes, et les feuilles bien hachées, marc de café.
  • Couvrir le tout de terre, couvrir, placer un récipient sous le seau, pour garder le liquide (boue) qui coulera de la décomposition des légumes.
  • Laisser reposer environ 40 jours avant d’utiliser l’engrais.

Le seau peut être vieux, usé, mais propre.

Compostage avec un grand seau

  • Faire deux ou trois petits trous (0,5 cm environ) au fond d’un grand seau de 100 litres.
  • Couvrez le fond du seau de pierres pour faciliter le drainage du liquide que le compostage générera.
  • Sur le dessus des pierres couvrez avec deux doigts de terre de sorte que son composé ne s’écoule pas vers le fond.
  • Ajouter les restes de légumes bien hachés au-dessus de la couche du sol pour faciliter la décomposition.
  • Après avoir placé les légumes, mélanger avec la terre à l’aide d’une spatule.
  • Couvrez avec une couche de terre.
  • Lorsque vous avez des restes de nourriture à ajouter, ajoutez-les dans le seau, mélangez tout et couvrez.
  • De temps en temps, appuyez sur le composé pour vérifier l’humidité.
  • La main doit être humide, mais si est trop humide, ajoutez plus de terre pour équilibrer l’humidité de l’engrais.
  • Gardez toujours le seau recouvert d’un mince morceau de toile, de tulle avec des trous pour empêcher l’entrée des mouches ou d’autres insectes.
  • Placer le seau sur un étage, de sorte qu’il est loin du sol, et vous pouvez placer dessous un bol ou une assiette pour recueillir le liquide (boue) qui sort de la décomposition des légumes.
  • Ce liquide, est riche en nutriments et peut être utilisé pour arroser les plantes, dilué dans l’eau, parce que parce qu’il est très concentré, il ne doit pas être utilisé pur, car il peut brûler les plantes.
  • Le processus de décomposition sera terminé lorsque des morceaux d’aliments se décomposent complètement sur le sol, se transformant en engrais organique.
  • Il est important de toujours remuer et retourner la terre, pour maintenir l’aération.
  • L’oxygénation du composé est essentielle pour le processus de décomposition des légumes et pour éviter les mauvaises odeurs, de sorte que faire tourner la terre aide à l’aération.

Après la fin du processus, vous aurez un engrais riche en nutriments.

L’avantage est la réutilisation de ce qui serait jeté, ce qui réduira considérablement la quantité et l’élimination déchets.

Quoi mettre dans votre plantation fait maison

Voici une liste de ce que peut être utilisé dans la culture végétalienne, biologique et maison.

Le marc de café est riche en azote et peut être accompagné d’un filtre en papier.

Le marc de café peut également être placé sur le sol et à la base de la plante, pour combattre les champignons et éloigner les fourmis des plantes.

Pelures de banane :

Riche en phosphore et potassium, nutriments essentiels importants pour les plantes.

La pelure de banane peut être hachée ou mixée et mise dans le sol de la plantation.

La carotte :

Elle contient des vitamines et des minéraux importants pour enrichir la terre et nourrir les plantes.

Pelures d’autres fruits :

Tant qu’il ne s’agit pas d’agrumes, ils peuvent être utilisés pour enrichir la terre.

Coriandre:

La tige peut être mixée avec de l’eau, à l’aide d’un mixeur, pour produire un spray utile contre les acariens et les pucerons des plantes ou pour arroser le sol.

Pelures de légumes, feuilles séchées:

Riche en divers nutriments.

Ils sont fondamentaux pour la production d’engrais faits maison.

Vous pouvez également utiliser l’eau de cuisson des légumes et pour l’arrosage des plantes (laisser refroidir avant)

Vinaigre:

Il favorise la croissance des plantes et éloigne les insectes et les parasites; on peut pulvériser sur les plantes du vinaigre dilué avec l’eau.

Paille, sciure de bois et feuilles sèches:

Ces matériaux servent de couverture pour le compostage fait maison.

On peut utiliser une couche d’un centimètre pour maintenir l’humidité du sol et ajouter des nutriments.

Cendres de bois (provenant de la combustion de branches et de troncs secs):

Ce matériau réduit l’acidité du sol et peut être utilisé pour équilibrer son pH.

L’utilisation de cendres de bois est inappropriée au cas où vous cultivez des plantes acidophiles comme les mûres, les bleuets, les poivrons et les azalées.

Dans l’ensemble, selon un intéressant article, l’idéal est de garder le sol avec du pH entre 6 et 7,5, parce que les éléments nutritifs du sol seront mieux absorbés par les racines des plantes.

Avec un pH inférieur à 6, les plantes ne recevront pas suffisamment d’azote, de phosphore et de potassium.

Dans le sol alcalin dont le pH est supérieur à 7,5, les légumes ne recevront pas de doses suffisantes de fer, de manganèse et de phosphore.

L’importance de cultiver sa propre nourriture

Avoir un potager ou un verger bio et fait maison est un moyen de contribuer à l’équilibre de l’environnement, à la préservation de la planète et à notre propre santé.

engrais
© sigmund/unsplash

 

Cultiver des aliments est un moyen de réduire le gaz carbonique, de ne pas recourir à l’utilisation de pesticides et de développer un mode de vie plus naturel et une alimentation plus saine.

En faisant du compostage maison, on peut enrichir le sol du potager et du verger cultivés dans notre jardin, en obtenant des aliments plus sains et en même temps, en réduisant le volume de déchets et en réduisant l’utilisation de sacs en plastique, utilisés pour la poubelle, en plus de réutiliser les objets en plastique (pots de yaourt, bouteilles et vieux seaux) pour assembler un compost.

Dans un petit espace, dans les conditions appropriées et avec les soins nécessaires, il est possible de cultiver des plantes.

Ceux qui cultivent leur nourriture, avec des engrais végétaliens, biologiques et faits maison, contribuent à la défense de la planète, par le processus de culture et de récolte de la plantation et de transformation des aliments.

Un autre avantage de la production de la nourriture chez soi est de savoir ce qu’on va mettre dans le sol et, par conséquent, ce qu’on va manger.

 

à lire aussi:

→Comment éviter l’usage de sacs en plastique

→Comment utiliser la peau de pommes de terre et éviter de la jeter

→Comment laver les bouteilles réutilisables

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire