Comment faire du tourisme durable en Afrique

C’est l’été, le moment tant rêvé des vacances. Partout où vous êtes, essayez de vous impliquer dans une démarche de tourisme durable, ce n’est pas parce qu’on est en vacances qu’on oublie les bons gestes écologiques: n’oubliez pas de trier vos déchets plastiques, de choisir un moyen de transport alternatif  à la voiture pour diminuer  les émissions de CO2, et de respecter la biodiversité.

Pour ceux qui veulent savoir la notion de tourisme durable, comment faire du tourisme durable, voici quelques explications et quelques conseils.

D’après un site spécialisé, la notion de tourisme durable est une façon de voyager tournée vers le respect de l’environnement, des populations locales et de la biodiversité. Il est essentiel de se renseigner sur les coutumes des populations qui habitent le pays de destination de vos vacances et de connaitre l’environnement et sa biodiversité, sans cela il s’avère compliqué de pouvoir respecter la culture autochtone et la nature environnante. Il faudrait avoir une certaine ouverture d’esprit.

En Afrique le tourisme est un secteur important pour le développement économique car le continent attire les touristes pour ses paysages et sa nature, et justement pour préserver cette nature la prise de conscience d’un tourisme durable est nécessaire. Si d’un coté les touristes doivent se renseigner avant d’arriver sur le continent pour pouvoir le respecter consciemment, les autorités doivent se pencher sur des problèmes tels que le non-respect des normes d’hygiène, la surconsommation d’énergie, les braconnages, la pollution de l’air, de l’eau et des sols, la conversion des habitats naturels en terres agricoles et en zones urbaines,  qui détruisent la biodiversité.

Les formes de tourisme durable concernent surtout l’écotourisme, tourisme équitable, tourisme communautaire, l’agrotourisme, l’accueil des touristes dans un écolodge, un logement écologique qui répond aux critères de respect de l’environnement garantis par un label environnemental. Selon le type d’hébergement on parle d’éco-gîtes, éco- hôtel ou éco- village.

C’est sur ces pratiques que les gouvernements et les entreprises touristiques se sont tournées pour préserver les écosystèmes africains.

Selon le site du groupe hôtelier français Accor,  le groupe s’est uni à l‘ONU et la plateforme de voyage mondiale Expedia pour l’élaboration et promotion d’un programme de tourisme durable. En plus le groupe souhaite retirer, d’ici à 2022, tous les articles en plastique à usage unique de ses hôtels, en Afrique et dans le monde.

Le groupe américain Preferred Hotels a lancé le label Beyond Green,  qui offre des séjours basés sur le tourisme durable et respectueux de la biodiversité, favorisant l’utilisation des énergies renouvelables et réduisant les émissions de gaz à effet serre. En outre ce label veut contribuer au bien-être social et économique des communautés locales. En Afrique, 10 hôtels du groupe ont intégré ce nouveau concept de tourisme écologique.

Le projet Écotourisme african Safari, financé par le Fonds gabonais d’Investissements stratégique (FGIS) permettra la construction d’éco-lodges dans les 13 parcs nationaux du Gabon, dans le but de proposer aux touristes des séjours plus respectueux de la biodiversité. Les principes sur lesquels repose un écolodge sont les suivants: limiter l’impact sur l’environnement, favoriser l’économie locale, proposer des activités en accord avec la nature. Ce logements écologiques ont aussi pour but celui d’offrir aux touristes une expérience inoubliable.

tourisme durable
© david-clode/unsplash

Quand on pratique le tourisme durable on se tourne vers des hébergements respectueux de l’environnement et les établissements gérés par des communautés locales, ce qui permet de faire un voyage immersif, connaitre l’environnement et les populations locales de près. Il existe la possibilité d’être hébergé dans des maisons d’hôtes, ou des pensions familiales, pour vivre un séjour enrichissant en contact direct avec les locaux.

Les activités de marche, vélo, pirogue facilitent la découverte des paysages et de la nature environnante. Le premier mot qui vient à l’esprit quand on pense au tourisme en Afrique est le mot Safari, qui signifie long voyage. Ce terme désigne une excursion touristique, qu’on peut faire à pied ou en canoë, il n’est pas si nécessaire de partir en 4×4 ou sur le dos d’un animal, il faut toujours se rappeler que le tourisme durable est une façon de voyager tournée vers le respect de l’environnement et de la biodiversité.

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) définit le tourisme durable

une forme de tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels de l’environnement et des communautés d’accueil

Le tourisme durable est une question de respect pour l’environnement, les populations locales, la biodiversité, enfin, c’est une question de respect pour notre planète.

 

à lire aussi:

→Comment éviter l’usage des sacs en plastique

La qualité de l’eau potable: un enjeu vital

→Aigle: caractéristiques de cet oiseau prédateur

→Energie solaire: transition énergétique au Burkina Faso

 

 

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire