Gingembre: 17 bienfaits prouvés pour la santé

Le gingembre est l’une des épices les plus consommées dans le monde.

Antioxydant, anti-inflammatoire, antiémétique, efficace dans la protection de cerveau, des voies respiratoires, du système cardiovasculaire et même dans la prévention des maladies telles que le cancer et les ulcères. Les bienfaits du gingembre pour la santé sont nombreux.

De saveur épicée, le rhizome peut être consommée cru, principalement en utilisant le zeste dans la préparation de divers plats et boissons, en poudre ou marinés. En cuisine on utilise le rhizome, tige souterraine rempli de réserve alimentaire, similaire à une racine.

Les propriétés du gingembre peuvent faire des merveilles pour l’organisme est cela est prouvé par des études scientifiques.

Anticancéreux

Le gingembre a des propriétés nutritionnelles importantes qui peuvent contribuer à la prévention et au traitement de divers types de cancer, tels que le cancer du sein, de la vessie, du foie, colorectal, de la peau et du lymphome.

Selon plusieurs études rédigées par le National Center for Biotechnology Information (Centre National pour l’Information Biotechnologique)– on peut lire dans cet article NCBI – le rhizome a un potentiel antioxydant, c’est-à-dire, inhibe et ralentit l’oxydation des cellules, qui sont derrière de nombreuses maladies, y compris le cancer.

En outre, le gingembre – en particulier le gingerol, principe actif de cette plante – peut empêcher la croissance des cellules cancéreuses, principalement par l’apoptose (un processus de mort programmée d’une cellule qui est nocive pour l’ensemble de l’organisme).

Antinauséeux

Le gingembre est une plante efficace dans le traitement des nausées et des vomissements. Il existe plusieurs études concernant l’effet du gingembre sur le traitement de ces réactions de l’estomac. C’est peut-être l’utilisation la plus connue de ce rhizome.

En fait, le gingembre a un effet antiémétique (contre les nausées et les vomissements) et peut être plus bénéfique que certains autres remèdes.

Dans la plupart des cas, il peut être utilisé par les femmes enceintes, les personnes qui suivent une chimiothérapie ou un traitement postopératoire, sur recommandation médicale.

Antioxydant et anti-inflammatoire

L’oxydation est à l’origine de nombreuses maladies. Plusieurs aliments qui ont un effet antioxydant contribuent à la prévention de diverses maladies. Et c’est l’un des principaux avantages du gingembre, en particulier en ce qui concerne l’oxydation causée par le vieillissement.

En outre, le rhizome peut également agir comme anti-inflammatoire, inhibant la douleur. Toutefois, il n’y a pas encore beaucoup d’études qui confirment cette dernière action.

Prévient les maladies cardiovasculaires

Le gingembre contribuer à la protection du cœur et de l’ensemble du système cardiovasculaire en réduisant le mauvais cholestérol et l’incidence des maladies coronarienne, grâce à son action antiplaquettaire.

Contrôle l’hypertension

Le gingembre a un effet hypotensif important, ce qui signifie qu’il favorise l’abaissement de la pression artérielle. Le rhizome a également la capacité de prévenir la formation de plaques grasses et d’améliorer la circulation sanguine.

Toutefois, cette utilisation nécessite d’un avis médical.

Régule le cholestérol

Plusieurs études indiquent que le gingembre aide à contrôler le cholestérol en réduisant l’incidence du mauvais cholestérol – LDL – et des triglycérides, améliorant le système lipidique.

Contrôle l’asthme

Le gingembre a également un potentiel important dans le traitement des maladies allergiques, comme c’est le cas avec l’asthme. Il contient des composant qui sont efficaces dans la suppression des réponses allergiques, ce qui empêche que les voies respiratoires soient partiellement encombrées.

Aide à la prévention et au traitement du diabète

Les chercheurs ont constaté que le gingembre peut aider à réduire les niveaux de sucre dans le sang, principalement parce qu’il aide l’organisme à être plus tolérant au glucose et favorise un meilleur contrôle dans la production d’insuline, deux facteurs responsables du diabète.

En outre, le gingembre aide à contrôler les symptômes causés par la maladie, comme la perte d’urine et de poids.

Minimise les symptômes de la colite ulcéreuse

La colite est une inflammation intestinale chronique, qui provoque des symptômes tels que la diarrhée, la fièvre et les crampes. La consommation d’extrait de gingembre peut aider à soulager ces symptômes.

Prévient la démence

La démence survient lorsqu’il y a une perte progressive des fonctions cérébrales. Le gingembre peut avoir un effet protecteur important sur le cerveau, empêchant les cas de dégénérescence cérébrale.

Prévient la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est l’une des principales maladies à l’origine de la démence.  La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro dégénérative (Atteinte cérébrale progressive conduisant à la mort neuronale) caractérisée par une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles (cognitives)

Certaines études indiquent que le gingembre peut aider à prévenir l’apparition de cette maladie, parce qu’il favorise la diminution de l’accumulation de plaques bêta-amyloïdes, qui sont responsables de la dégénérescence du le cerveau.

En outre, le gingembre empêche la réduction de l’acétylcholine neurotransmetteur, qui favorise la mémoire et l’apprentissage.

Traitement et prévention des maladies allergiques

Le gingembre peut également aider à améliorer la réponse allergique de l’organisme, parce que il booste le défense immunitaires.

Traite les maladies respiratoires

L’utilisation du gingembre pour traiter les maladies respiratoires, comme la grippe et le rhume, est bien connue. En fait, le rhizome a la capacité d’éliminer le mucus accumulé, détendre les voies respiratoires et favoriser la respiration.

Prévient le cancer du côlon

Certaines études indiquent que le gingembre améliore les fonctions digestives et intestinales, ce qui peut être utile dans la prévention du cancer du côlon et la constipation.

Le gingerol, présent dans le rhizome, inhibe la croissance des cellules cancéreuses dans l’intestin.

Soulage la douleur et l’enflure associées à l’arthrite

Le gingembre peut être efficace pour soulager la douleur et l’enflure causées par l’arthrite, principalement en raison de son effet anti-inflammatoire.

Té au gingembre
© bluebird-provisions/unsplash

Réduit les graisses

Le gingembre est apéritif (il stimule l’appétit). Par conséquent, il peut être utilisé par ceux qui ont besoin de prendre du poids, par exemple, les personnes qui ont subi une chimiothérapie ou qui ont un faible appétit.

L’utilisation du gingembre pour perdre du poids est également bien connue, étant donné qu’il s’agit d’un aliment thermogénique, il accélère le métabolisme et fait brûler les graisses.

Sécurité et contre-indications

Bien que peu nombreux, le gingembre a quelques contre-indications.

Cependant, parce que c’est un aliment qui stimule le métabolisme, il doit être évité par ceux qui souffrent d’hyperthyroïdie.

Le rhizome peut également modifier la pression artérielle et les niveaux de glucose sanguin.

Les personnes atteintes de maladies de la vésicule biliaire, migraines et ulcères devraient également faire attention lors de la consommation du gingembre.

Les femmes enceintes et les enfants doivent demander un avis  médical avant de l’utiliser.

Le gingembre peut également augmenter le risque de saignement : il devrait être évité par les personnes ayant des problèmes cardiaques et par  les femmes enceintes près de la période d’accouchement.

Certaines personnes souffrent de brûlures d’estomac, de diarrhée lors de la consommation de gingembre.

Le rhizome est également contre-indiqué lors de l’utilisation de médicaments anticoagulants.

Ceux qui prennent des médicaments contre l’hypertension devraient également l’éviter, parce que l’un des effets du gingembre est l’abaissement de la pression artérielle, ce qui peut créer une interaction médicamenteuse dangereuse pour la santé.

Il convient de rappeler que l’utilisation du gingembre, pour profiter de tous ses avantages, doit toujours être effectuée après avis médical.

à lire aussi:

→Purifier le foie: 13 remèdes naturels maison

→Paprika: propriété et utilisations d’une épice douce et piquante

→Origan: le meilleur antibiotique naturel

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire