La Guinée à la tête du G77 sur le climat

La Guinée assurera la présidence du G77 sur la COP26, la 26e Conférence des parties, qui réunit les pays signataires de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, et qui se déroulera  du 31 octobre au 12 novembre 2021 à Glasgow. L’organisateur de  la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques est le Royaume-Uni, en partenariat avec l’Italie.

La Conférence sur le climat était prévue du 9 au 20 novembre à Glasgow, mais elle avait été reporté à 2021 à cause de la pandémie de Covid-19. Cette décision avait été prise par les organisateurs.

Parmi les 197 pays signataires de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, sera présent le groupe des 77, coalition créé en 1964 par 77 pays émergents signataires de la « Déclaration commune des 77 pays en développement », il s’agit de la plus grande coalition de pays émergents, conçue pour promouvoir les intérêts économiques et politiques collectifs de ses membres. Aujourd’hui la coalition compte 134 membres, dont la Chine, mais elle garde son nom d’origine. Le groupe vient après le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale dans l’ordre d’importance des organes des Nations Unies.

Le groupe des 77 poursuit des objectifs de représentations des intérêts du Sud dans la diplomatie économique multilatérale, de promotion de la démocratisation des relations internationales en unissant tous les pays émergents dans leur diversité afin qu’ils puissent peser sur les décisions mondiales et qu’ils puissent s’intégrer de façon équitable dans l’économie mondiale.

La guinée guide les travaux du G77

La Guinée, membre fondateur du groupe des 77, assure aujourd’hui sa présidence. D’après un article, paru sur Jeune Afrique, dès le 31 octobre au 12 novembre 2021, le Professeur Alpha Condé dirigera la Conférence du groupe des 77 sur les changements climatiques à Glasgow.

La présidence du G77 est exercée sur une base annuelle entre l’Afrique, l’Asie-Pacifique, l’Amérique latine et les Caraïbes, et dispose d’instances comme la réunion des hauts fonctionnaires, la réunion annuelle des Ministres des Affaires étrangères et le Sommet du Sud. Le Secrétariat exécutif permanent du groupe est basé au siège des Nations unies à New-York.  Depuis le 18 janvier 2021 la République de Guinée est à la tête du G77.

Mamadi Touré, ministre des Affaires Étrangères et des Guinéens de l’Étranger, explique dans une interview:

Après la présidence de l’Union Africaine, l’Afrique vient de renouveler son attachement et sa confiance au leadership et à l’engagement du Professeur Alpha Condé, en attribuant encore à la Guinée, la présidence du Groupe des 77. Donc, la Guinée représente ainsi l’Afrique, au sein de grand groupe, qui est une organisation intergouvernementale, la plus importante du système des Nations Unies. Cela démontre encore une fois la vibrance de la diplomatie guinéenne, qui est entrain de réaliser des grands progrès

 

nations unies
© siavosh-hosseini/unsplash

 

et encore, nous dit le ministre des Affaires Étrangères, Mamadi Touré:

Les priorités de la Guinée, c’est d’abord la défense des positions africaines, les positions que l’Afrique aura adoptées au sein de l’Union Africaine, faire valoir ces positions au sein du Groupe des 77 et en même temps, défendre tous les pays en voie de développement.  Ensuite, renforcer la coopération sud-sud dans les domaines politiques, économiques, dans les domaines de l’environnement. Donc, le message du Président, c’est que l’Afrique doit parler d’une même voix au sein de ce groupe et que la position africaine soit bien comprise et bien défendue par les autres pays du Groupe des 77. Donc le grand message du Président, c’est de faire valoir les positions africaines. Par exemple, la réforme du conseil de sécurité.

 

La  Conférence sur le climat, prévue du 31 octobre au 12 novembre 2021, est un évènement très attendu. Les travaux préparatoires de la Conférence sur le climat se feront à New York, avec le concours de l’Espagne (présidence sortante), de l’Ecosse (présidence entrante) et de toutes les Nations participantes.

 

à lire aussi:

→Droits des femmes au Gabon: des nouveaux projets de loi

→Climat: la France doit respect ses engagements

→Dakar: en bus électrique d’ici 2025 

→Energie solaire: transition énergétique au Burkina Faso

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire