La symbologie liée au cobra et ses diverses significations

Le symbole du cobra est associé, dans l’aspect positif, à la sagesse, à l’ascension et à la force spirituelle. Dans l’aspect négatif, il est lié à la trahison et au mensonge. Connaître les différentes significations et symbologies de cet animal mystérieux, qui nous fait peur, crainte, mais aussi beaucoup d’admiration et de respect.

 Le serpent est une créature perspicace et mystérieuse et, depuis l’Antiquité, par ses caractéristiques, sa représentation est utilisée comme symbole des religions et des cultures, à la fois en Orient et en Occident, possédant diverses significations et apparaissant dans diverses symbologies.

 Signification religieuse liée au cobra

Dans la Bible, dans l’Ancien Testament, Ève a été tentée par le Serpent au Paradis et a fini par manger la pomme de l’arbre du bien et du mal.




Dans ce cas, le Serpent représente l’esprit, la dualité du bien et du mal, la corruption et la tentation.

Dans le bouddhisme, le serpent fait partie de l’histoire de Bouddha, dans le passage dans lequel il méditait sur l’arbre Mucalinda, d’où, de ses racines, le Roi Serpent est sorti, annonçant sa transcendance et surmontant les limites de la matière.

Dans la mythologie hindoue, le serpent est associé à la «kundalini», la dénomination de l’énergie sexuelle et vitale de l’être humain.

Le serpent représente également plusieurs divinités en Inde.

Signification en médecine

Le serpent signifie renaissance, régénération, force vitale et fertilité. Par conséquent, sa représentativité a également à voir avec la guérison.




Le bâton avec un serpent enveloppé dedans, est associé à Asclépios, demi-dieu grec lié à la guérison. Par conséquent, le serpent est également un symbole en médecine.

Mythologie grecque

Dans l’histoire du mythe d’Hercule, héros de la mythologie grecque, il y a un passage dans lequel il fait face à l’Hydre de Lerne – un animal avec un corps de dragon et des têtes de serpent qui, lorsque l’un d’eux a été coupé, deux autres ont grandi à la place.

Ce mythe représente le pouvoir de la volonté spirituelle sur la domination de l’ego, associée aux sept têtes de serpents (les sept péchés capitaux).

Le serpent à plumes

Dans la mythologie aztèque, Quetzalcoatl, le dieu du vent, de l’air et de l’apprentissage, avait pour symbole un serpent à plumes.




La sagesse, l’illumination et l’accomplissement spirituel sont les aspects associés au symbole du serpent à plumes.

Dans l’horoscope chinois

Le serpent est l’un des signes de l’astrologie chinoise, il fait partie de l’élément Yin, associé à la terre, à l’occulte, aux émotions, à l’intuition, à l’inconscient. Les personnes du signe du serpent ont des caractéristiques liées à cet animal, telles que: sagesse, élégance, prudence, discrétion, séduction, mystère, sensualité.

Dans l’aspect négatif, la personne du signe du serpent a les caractéristiques suivantes: méfiance, ruse, froideur, calcul et mensonge.

Dans l’astrologie chinoise, les signes sont déterminés par l’année de naissance.

Dans la mythologie égyptienne

Ouroboros est un serpent qui avale sa propre queue, et qui figure dans les mythes et les enseignements de l’Égypte ancienne, et est plus tard adopté comme symbole par diverses cultures.




Ce symbole est caractérisé par un serpent en forme de cercle et, en substance, fait allusion au processus de la Création, aux Cycles de la Vie, de l’Éternité et du TOUT.

Dans le chamanisme

L’archétype du serpent, étant un animal qui, au cours de son existence, change de peau, symbolise le renouvellement et la régénération.

De cette façon, les personnes qui recherchent la transformation, la sagesse et le dépassement peuvent utiliser cet archétype.

Rêves de serpent, selon Freud

Freud, associait l’archétype du serpent au désir sexuel inconscient.




Pour Freud (1856-1939), père de la psychanalyse, le serpent représente le phallus (pénis), l’organe reproducteur masculin.

Par conséquent, rêver de serpents ou de serpents aurait à voir avec la sexualité et les figures masculines.

Dans le cas de l’homme, le serpent exprime des aspects de sa virilité. En ce qui concerne les femmes, rêver de serpents révélerait des problèmes de leur inconscient liés à leur énergie masculine / yang.

L’archétype du serpent selon Jung

Pour Jung (1875-1961), considéré comme le fondateur de la psychologie analytique, le rêve des serpents est lié au conflit entre l’esprit et les instincts.




Le serpent dans le rêve, selon l’interprétation jungienne, peut avoir connoté l’incarnation d’un conflit interne, que le rêveur vit, marqué par la répression de ses instincts et de sa nature fondamentale.

La subtilité du serpent

Nous avons vu qu’il ne manque pas de raisons pour que le serpent ait autant de représentations dans diverses religions, connaissances et cultures. Le serpent symbolise les cycles de la vie, la dualité du bien et du mal, la guérison et l’énergie vitale.

Le serpent nous inspire à observer et à avancer avec subtilité, discrétion et perspicacité, sans présomption.




De cette façon, votre exemple nous donne une bonne leçon!

L’importance du serpent pour l’environnement

Dans la nature, le serpent – un nom populaire donné aux serpents – a une grande importance environnementale car ils signalent des problèmes dans leurs habitats.

Étant des animaux qui ont le sang froid et ne maintiennent pas la température corporelle, ils sont très sensibles au changement climatique et à tout changement qui se produit dans leurs habitats.




Comme tous les autres animaux, les serpents sont également d’une importance capitale pour l’équilibre de l’écosystème!

 

 à lire aussi:

→Serpent: les significations d’un symbole

→Fruit serpent ou salak: 7 propriétés d’un fruit ultratropical

→22 rituels pour une année 2022 pleine de paix, d’amour, de santé et d’argent

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire