Produits laitiers: peut-on en consommer tout au long de notre vie?

Peut-on consommer des produits laitiers et boire du lait tout au long de notre vie?

Les laits infantiles sont recommandés de 6 mois à 3 ans, avant 6 mois, l’allaitement au lait maternel couvre tous les besoins alimentaires d’un nouveau né.

Lait maternel ou lait infantile

Après 6 mois, l’alimentation au seul lait maternel ou lait infantile ne suffit plus à couvrir tous les besoins d’un bébé, pour cette raison il faut commencer à diversifier son alimentation, même si le lait, maternel ou non, reste l’aliment de base d’un bébé jusqu’à ses trois.

Un bébé doit boire au moins 500 ml de lait infantile par jour, pour après diminuer ou supprimer certaines tétées ou biberons au profit d’autres aliments.




Un jeune enfant ne mangera pas comme les adultes avant l’âge de 3 ans. Avant cet âge il a encore des besoins spécifiques et des capacités physiologiques limitées, donc il nécessite encore des apports élevés en vitamine D, en lipides, et en fer que le lait peut lui offrir. Avant un an on ne nourrit pas un bébé au lait de vache car ce lait n’est pas adapté à ses besoins nutritionnels et risquerait de provoquer des troubles digestifs ou des carences, pour cette raison est préférable le nourrir avec les laits infantiles qui possèdent des faibles quantités de sel et de protéines, du calcium et du phosphore, les  vitamines K et D en quantité adaptée, des acides gras essentiels oméga 3 et 6 qui contribuent à sa croissance, à son développement neurologique et cognitif.

Le lait de vache

Le lait est source de calcium. Selon des études, un bol en apporte près de 300 mg soit 37,5% de l’Apport Journalier Recommandé. Il est parfaitement assimilé par notre organisme et facilement absorbé au niveau intestinal, pour ensuite se fixer sur les os.

Les protéines, le lactose, la vitamine D et le phosphore qu’il contient vont s’allier au calcium pour qu’il soit assimilé encore plus facilement, absorbé et fixé de manière plus efficace.

Il contient également:

  • des minéraux comme le phosphore, le potassium, le magnésium
  • des oligo-éléments comme le zinc, le sélénium et l’iode
  • des vitamines du groupe B: B1, B2, B3, B5, B6, B9 (folates) et B12
  • du béta-carotène, et pour le lait non écrémé des vitamines A et D

Peut-on boire du lait jusqu’à l’âge adulte?

Il est, avec les produits laitiers, la principale source de calcium du corps humain. Le calcium est le principal constituant du squelette et il  est indispensable pour garantir la santé des os.

Chez l’adulte, les besoins en calcium restent importants, de l’ordre de 900 mg/jour, puisque si la masse osseuse croît jusqu’à l’âge de 20 ans, elle commence à décroître après une période de stabilité.

De bons apports en calcium permettent de prévenir l’ostéoporose . Les personnes âgées de 55/65 ans ont donc des besoins accrus en calcium.
Outre sa richesse en calcium, le lait agit au niveau de la muqueuse intestinale, en favorisant l’équilibre de la flore bactérienne intestinale et en renforçant les capacités de défense du système immunitaire.

Produits laitiers

L’appellation produits laitiers inclut aussi les fromages, les yaourts et fromages blancs.
Les crèmes et desserts lactés, beaucoup plus riches en sucres et en graisses, ne font pas partie des produits laitiers. Par exemple, la crème fraîche et le beurre, bien que fabriqués à partir de lait, sont considérés comme des corps gras.




Les fromages sont beaucoup plus riches en lipides, en protéines et parfois en sel que les yaourts et les fromages blancs qui sont moins gras.
Pour ne pas avoir une carence en calcium il faudrait consommer 3 laitages par jour, jusqu’à 4 pour les enfants et les plus de 55 ans. Attention à éviter les produits trop riches en graisses.

produits laitiers
© HNBS/Pixabay

Contre-indications

Intolérance au lactose

Le lait contient un sucre naturel appelé lactose. Pour être digéré, le lactose a besoin d’une enzyme qui s’appelle lactase. À la naissance, tous les mammifères possèdent cette enzyme, puis elle disparaît avec le sevrage, sauf chez l’être humain où elle est encore produite mais en quantité plus faible. Ainsi l’individu qui ne produit pas de lactase est considéré comme intolérant au lactose.
Pour les adultes concernés, l’intolérance au lactose se traduit par des ballonnements, des gaz, des flatulences, des crampes, des diarrhées ou des épisodes de constipation.

L’intolérance au lactose peut se compenser par la réduction ou l’élimination de laitages, et l’ajout dans l’alimentation quotidienne d’autres sources de calcium  comme épinards, haricots, haricots rouges, brocolis ou certaines eaux minérales et par des produits enrichis en calcium comme jus d’orange, lait de soja, ou pain.

 

à lire aussi:

→Pourquoi ne pas mélanger de la viande et des produits laitiers lors d’un repas?

→Lactofermentation: c’est quoi? 6 bienfaits pour la santé

→Différences entre le régime végétarien et le régime végétalien

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire