Trèfle: l’herbe parfaite pour les symptômes de la ménopause

Le trèfle rouge, de son nom scientifique Trifolium pratense, est une herbe qui appartient à la famille des légumineuses, qui comprend également les pois et les haricots.

En phytothérapie, le trèfle rouge est généralement utilisé pour traiter les problèmes de santé tels que les symptômes de la ménopause, ainsi que les problèmes respiratoires, tels que l’asthme, la coqueluche et la bronchite, les troubles de la peau, tels que l’eczéma et le psoriasis, les affections inflammatoires comme l’arthrite.

Riche en nutriments

Les fleurs du trèfle rouge contiennent de nombreux nutriments, notamment du calcium, du chrome, du magnésium, de la niacine, du phosphore, du potassium, de la thiamine et de la vitamine C.

Elles sont également une riche source d’isoflavones. Ce sont des composés qui agissent comme des phytoestrogènes – des produits chimiques végétaux similaires à l’hormone féminine œstrogène. Les extraits d’isoflavones sont présentés comme des compléments alimentaires pour l’hypercholestérolémie et l’ostéoporose en plus des symptômes de la ménopause.

Bienfaits du trèfle rouge pour la santé

Symptômes de la ménopause

Un certain nombre d’études ont montré que le trèfle rouge peut aider à soulager les inconforts de la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur. Le résultat d’une étude en particulier montre que la supplémentation en isoflavones de trèfle rouge chez les femmes ménopausées a significativement diminué les symptômes de la ménopause et a eu un effet positif sur les taux de triglycérides.

Perte osseuse

Des recherches sont en cours pour déterminer si les isoflavones réduisent la perte de densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées.

Une étude a montré que les femmes qui prenaient le supplément dérivé du trèfle rouge présentaient une perte significativement plus faible de densité minérale osseuse, de teneur en minéraux osseux et de marqueurs sanguins du renouvellement osseux dans la colonne lombaire.

Maladie cardiaque

Quelques essais cliniques ont examiné les effets du trèfle rouge sur le développement de facteurs de risque de maladie cardiaque chez les femmes ménopausés, mais il manque d’études à long terme.  Il est également important de noter que l’auto-traitement peut avoir de graves conséquences, demandez un avis à votre médecin traitant.

Trèfle rouge en plusieurs formes

Il est disponible en forme de thé, teinture, comprimés, capsules, l’extrait liquide et les extraits standardisés pour des teneurs spécifiques en isoflavones. Il n’est pas toujours clair, cependant, qu’un produit contient la teneur en isoflavones promise, il faudra donc faire très attention au type de produit qu’on choisi car des différences de teneur peuvent avoir un impact significatif sur les taux d’absorption, la perméabilité et le métabolisme de diverses isoflavones dans ces produits.

Parfois, le trèfle rouge est le seul ingrédient des produits, mais il est également souvent disponible mélangé à d’autres herbes.

Thé de trèfle rouge

Vous pouvez également faire du thé à partir de têtes de fleurs séchées.

Pour faire un thé, utilisez une à trois cuillères à café de fleurs de trèfle rouge séchées pour chaque tasse d’eau non bouillante.

Laisser infuser pendant 15 minutes. Buvez jusqu’à trois tasses de thé par jour.

Effets secondaires

Les femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi que toute personne atteinte de cancers hormono-sensibles, qui peuvent être accélérés par les phytoestrogènes, devraient éviter le trèfle rouge.

Il a des capacités anticoagulantes et peut augmenter les effets des médicaments anticoagulants et antiplaquettaires. Demandez un avis médical avant de le consommer.

Cette herbe peut également interagir avec les pilules contraceptives en raison des actions hormonales de ses isoflavones.

Auto-traitement

Evitez l’auto-traitement, demandez un avis médical si vous n’êtes pas sûrs que cette herbe soit bénéfique pour vous; n’oubliez pas que rien n’est sans danger: il faut toujours respecter les doses, éviter les excès, car les plantes peuvent provoquer des allergies ou avoir des effets plus graves.

Avis médical

Les suppléments et compléments alimentaires n’ont pas été testés pour la sécurité et sont en grande partie non réglementés, un produit peut fournir des doses différentes de la quantité spécifiée pour chaque herbe, il peut être contaminé par d’autres substances telles que les métaux, pour ces raisons, demandez conseil à un professionnel de santé ou à un herboriste ou phytothérapeute ou à un naturopathe, évitez de vous soigner en autonomie sans les connaissances adéquates.

à lire aussi:

→Ail: vertus et méfaits du condiment plus utilisé du monde

→Kinkéliba, la merveilleuse tisane de longue vie

→Poivre: tout savoir sur ses bienfaits

 

 

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire