Le trouble affectif saisonnier: comment le soigner naturellement avec 5 remèdes

Le trouble affectif saisonnier est une affection psychologique dans laquelle les personnes touchées éprouvent des symptômes dépressifs pendant des périodes spécifiques de l’année, ce qui signifie que les symptômes sont ressentis pendant les mois d’automne et hiver, une sorte de blues de l’hiver, et se manifestent au printemps et en été.

Une tendance saisonnière différente peut également être observée, où les individus connaissent des épisodes dépressifs pendant le printemps et l’été et de rémission pendant les mois d’automne et d’hiver.

Symptômes et causes du trouble affectif saisonnier

Les personnes atteintes du trouble affectif saisonnier éprouvent certains de ces symptômes:

  • Baisse d’humeur
  • Prise de poids par suralimentation
  • Sommeil long et profond
  • Manque de plaisir
  • Irritabilité

Mais il peut se vérifier que les personnes atteintes peuvent éprouver des symptômes contraires: une perte de poids en raison du manque d’appétit, des problèmes de sommeil ou d’insomnie, et des sentiments d’anxiété.




Il existe plusieurs théories qui expliquent le trouble affectif saisonnier, dont la plupart proviennent d’un point de vue biologique, comme le manque de vitamine D et de sérotonine et une surproduction de mélatonine.

Remèdes naturels pour traiter le trouble affectif saisonnier

Voici quelques remèdes naturels pour traiter le trouble affectif saisonnier, qui peuvent remplacer certains traitements médicamenteux tels que les antidépresseurs, mais ils peuvent aussi être associés aux séances de thérapie cognitivo-comportementale, car parler, libérer la parole, mettre les mots sur nos ressentis nous aide à soulager la douleur et la tristesse.

Luminothérapie

La luminothérapie est un remède naturel commun utilisé pour traiter les troubles affectifs saisonniers et se caractérise par l’utilisation d’une boîte à lumière faite pour remplacer le manque de lumière du soleil pendant les mois d’automne et hiver.

Son utilisation est recommandée pendant environ 30 minutes à deux heures par jour, tôt le matin.

Afin d’éviter que des symptômes potentiels ne se développent, il est suggéré aux utilisateurs de commencer la luminothérapie avant le début des mois d’hiver. De plus, les résultats sont normalement observés en quelques semaines.

La luminothérapie peut ne pas convenir à tout le monde. Par exemple, son utilisation n’est pas recommandée pour les médicaments photosensibilisants tels que les antipsychotiques. Les effets secondaires potentiels pour les autres peuvent inclure des maux de tête, une fatigue oculaire et une vision floue.

Exercice physique

L’exercice physique est lié à la prévention des maladies cardiovasculaires et métaboliques, ainsi que des maladies musculaires osseuses et articulaires.

Le moment de l’exercice est important: la nuit il n’est pas recommandé car il pourrait provoquer un retard de phase dans l’apparition de la libération de mélatonine au cours de la nuit suivante. La mélatonine est une hormone produite par la glande pinéale, qui est impliquée dans la régulation de l’éveil. Si le cycle de production de mélatonine est perturbé par l’exercice nocturne, les individus peuvent avoir du mal à dormir la nuit suivante.




Vitamine D

La vitamine D est synthétisée par la peau après une exposition au soleil et on pense qu’elle joue un rôle dans l’activité de la sérotonine. Sa carence a été associée à des symptômes dépressifs cliniquement significatifs.

Les suppléments de vitamine D pourraient être pris pour augmenter les niveaux. S’ils sont pris avant le début de l’obscurité hivernale, ils peuvent prévenir l’apparition des symptômes.

trouble affectif saisonnier
© anemone123/pixabay

Régime

La recherche a montré que la mise en œuvre de changements de régime alimentaire peut avoir un impact positif sur la réduction de l’apparition et de la gravité des symptômes du trouble affectif saisonnier chez les personnes atteintes de ce trouble.

Il faudrait éliminer la consommation de nicotine, de caféine et d’alcool, tout en maintenant une alimentation équilibrée.

La consommation d’aliments transformés doit être évitée en raison du manque de nutriments essentiels, y compris le folate qui se trouve dans une variété de légumes, y compris les brocolis et les choux de Bruxelles, ainsi que les légumineuses.

De faibles niveaux de folate se sont avérés être associés à une augmentation de l’apparition des symptômes dépressifs.

trouble affectif saisonnier
© fotorech/pixabay

Auto-observation

Trouver des moyens de réduire le stress est également bénéfique pour prévenir les symptômes du trouble affectif saisonnier ou au moins pour réduire leur gravité. Certaines méthodes pourraient inclure la méditation, l’auto-observation, la marche et se concentrer sur la beauté de l’environnement qui nous entoure.

 

à lire aussi:

→Comment se soigner par l’auto-observation

→Comment gérer le stress traumatique avec 8 conseils

→Soigner l’anxiété et le stress avec 8 plantes médicinales

 

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur tumblr
Partager sur reddit
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire